En partenariat avec Christian Aid, l’organisation Konbit pou ranfòse aksyon lakay (KORAL) a organisé, les 23 et 24 mai, un atelier de réflexion sur la problématique de l’habitat rural dans le département du Sud. Cet atelier a été organisé à l’intention des autorités locales et des représentants d’organisations et associations évoluant dans le travail social.

Interpelés par la problématique de l’habitat rural dans le département du Sud, notamment après le passage de l’ouragan Matthew, les responsables de Konbit pou ranfòse aksyon lakay (KORAL) ont organisé ces deux journées de réflexion autour du thème : « Kay andeyò ». L’atelier s’est déroulé au local du centre de conférence de Développement communautaire chrétien haïtien (DCCH) qui se trouve à Laborde, section communale des Cayes. Cette activité est financée par l’organisation caritative Christian Aid.

L’objectif principal de cet atelier est, selon les organisateurs, de construire une base locale d’acteurs sociaux ; une base intégrée et capable de s’impliquer dans une campagne de plaidoyer en faveur d’une politique publique cohérente et efficace pour la réhabilitation de l’habitat rural en général et dans le département du Sud en particulier. Ce qui, par la suite, permettra d’établir les lignes de base d’un programme de développement de l’habitat rural dans ledit département ; de mettre en place un collectif pour l’intégration et le suivi des actions de développement et de plaidoyer en la matière, et aussi de mettre en place une unité chargée de la constitution d’une base de données sur l’habitat rural haïtien.

Au cours de ces deux jours de formation, les responsables ont fait un panorama de l’habitat rural dans le Sud. Aussi, ont-ils dressé le bilan des actions de réhabilitations réalisées dans le département lors d’une deuxième séance. Au cours de la troisième session, ils ont présenté les perspectives pour la réhabilitation de l’habitat rural dans le Sud.

Ils étaient plusieurs dizaines d’acteurs sociaux et autorités locales venant de six communes différentes du département du Sud, ayant pris part à ces deux jours de formation sur la problématique de l’habitat rural. Les participants ont exprimé leurs satisfactions. Ils plaident également en faveur d’une meilleure implication de l’État dans les travaux de logement, surtout en milieu rural.

Le coordonnateur départemental Sud de KORAL, Baptismé Jean Wilner, déclare avoir pris cette initiative en analysant la situation critique dans laquelle vivent les habitants en milieu rural, plus précisément en termes de logement. Il a, toutefois, informé de la construction de 45 maisons, et la réhabilitation de plusieurs autres, dans les communes de Torbeck et de Chantal après le passage de Matthew. Tout ceci est l’oeuvre de KORAL.

Toutefois, Baptismé Jean Wilner estime que la majorité de la population en milieu rural est encore dans la nécessité. Ce qui justifie la réalisation de cet atelier considéré comme un début et qui, à l’avenir, pourra aboutir à un développement réel.

Edver Serisier

source : http://lenational.org